Jouer amicalement

Jouer sur internet
Jouer contre un ordinateur
Jouer dans un club

Jouer amicalement

Pour jouer amicalement, comment dire, il n’y a peut être pas forcément besoin de conseils scientifiques …

Il suffit de savoir jouer et d’avoir un adversaire (et un jeu d’échecs) à portée de main pour l’occasion, et de se demander si on est parti pour jouer une partie assez vite, ou bien si on s’autorise à prendre un peu plus son temps, pour jouer assez sérieusement.

Vos adversaires potentiels peuvent se trouver en théorie un peu partout où vous trouvez : dans votre famille, parmi vos collègues, vos amis …

On peut si on veut (et si on est équipé) jouer avec une pendule d’échecs à côté de l’échiquier, la fameuse pendule à double cadran, ou bien sans.

Il convient de savoir ce qu’il faut faire si un cas de coup interdit se présente, notamment la fameuse question du roi qui se met ou qui reste en échec alors qu’il ne le faut pas, car la règle n’est pas précisée en ce qui concerne les parties amicales.

Si je ne conseille de ne surtout pas sauter sur la personne qui commet une telle faute, pour des raisons bien compréhensibles (même si cela reste interdit), j’encourage tout de même les lecteurs du site à faire attention à cette règle. Et d’ailleurs, de prendre en même temps les mêmes précautions vis à vis des pièces autres que le roi : dans la mesure du possible, ne les déplacer qu’à coup sûr.

Pour résumer les choses, je dirais qu’effectuer un coup interdit peut être pardonné par chaque joueur au moins une fois, éventuellement deux, mais au bout de trois fois, on peut sans exagérer demander à stopper le jeu. Et pour remarque, au cours des parties de 5 minutes (dans les compétitions), on cesse généralement de jouer la partie lorsque le premier coup irrégulier est effectué par un joueur qui a appuyé sur la pendule.

Une fois qu’on connaît les règles du jeu d’échecs, et qu’on est d’accord sur les coutumes et les pratiques à adopter, on peut tout à fait s’adonner à une partie amicale avec un adversaire.

Il y a d’ailleurs beaucoup plus de parties amicales jouées de par le monde, à chaque instant, que de parties officielles.