Le Roi

Le Roi

Le jeu des pions, Le jeu des Tours tour, Le jeu des Cavaliers cavalier, Le jeu des Fous fou, Le jeu de la Dame dame

Le Roi

L’importance du Roi

Le roi est la pièce primordiale, la pièce vitale à chaque camp, il est donc évident qu’il faut la protéger et la manier avec précaution. Le meilleur moyen de le protéger, la plupart du temps, est de roquer. A l’abri derrière 3 pions, il est difficile à attaquer. Le roi n’a pas un rôle offensif, bien sûr, sauf en fin de partie, car si toutes les pièces dangereuses ont disparu, il peut faire pencher la balance en croquant quelques pions, ou en soutenant ceux de son propre camp pour les amener à promotion. Mais en attendant, il doit se cacher et laisser ses pièces tenter de gagner la bataille à elles seules.

La tâche du Roi

Mais même en défense, le roi est toujours utile, puisqu’il soutient les pions qui le protègent. La cachette la plus sûre est le petit roque, puisque le grand roque laisse un pion plus vulnérable, mais si l’adversaire a déjà ou va faire le grand roque, faire également le grand roque peut s’avérer plus prudent, car l’adversaire a moins de chance d’envoyer les pions qui défendent son propre roi à l’abordage, ce qu’il pourrait faire sans crainte si on choisissait son côté opposé.

roi_statue

Le Roi en défense : après le roque :


Le roi défend bien le roque : les pions g2 et h2 sont protégés une fois par le roi.

Au moment du roque :


Le pion f7 est bien protégé deux fois : une fois par la tour, et une fois par le roi.

Avant le roque :


Le coup du berger n’est pas possible : le pion f7 est protégé par le roi.