Les ouvertures conseillées

Les ouvertures conseillées

avec ou contre 1. d4 au premier coup

1. d4
Le gambit dame
Le gambit Benkö
L’Est Indienne
La 4 pions
La catalane

avec ou contre 1. e4 au premier coup

1. e4
Caro Kann
La défense française
La Variante Rubinstein
La Tarrasch
La sicilienne
La Najdorf
La Dragon
La sicilienne Taimanov
La sicilienne Lowentahl
La Paulsen
La Sveshnikov

1. e4 – e5

La partie italienne
Le gambit Evans
L’attaque Max Lange
La partie espagnole

1. ç4 au premier coup

L’anglaise
La catalane

La Française

La française

L’idée de la française est de pouvoir installer un pion en d5 après le coup prévisible d4, pour être sûr de pouvoir reprendre avec e6 en cas de capture par le pion e4.
La française n’a pas l’air d’une ouverture très offensive, mais les résultats des joueurs et les positions qu’ils obtiennent au sortir de l’ouverture sont généralement très bons.

La sicilienne

La sicilienne

La défense sicilienne (mais est ce réellement une défense, ou plutôt une attaque ?) sert à mettre la pression sur la case d4 avec le pion ç, donc à prendre l’espace sur l’aile dame et un petit avantage positionnel si les blancs choisissent d’y engager la lutte en y envoyant tout de même leur pion, et à laisser venir les blancs s’ils se sentent capable de passer à l’action.
De nombreuses variantes existent, toutes compliquées, et posant des difficultés diverses aux blancs, qui peuvent aussi choisir de ne pas rentrer dans le jeu intéressant mais très risqué proposé.

La Petroff

La Petroff

La Petroff, également appelée défense Russe, est une contre attaque directe sur le pion e. Il ne faut surtout pas le récupérer directement en cas de prise du cavalier, mais un coup plus tard, et cette ouverture symétrique donne de très bonnes chances aux noirs lorsqu’ils la maîtrisent.

La Caro-Kann

La Caro-Kann

C’est une ouverture qui semble calme, mais dont le solidité n’est plus à démontrer et déroute beaucoup les joueurs familiers avec les attaques à tout va, qui surviennent fréquemment avec le coup 1. e4, ce coup étant souvent choisi et effectué pour cette raison.

e4

1. e4

1. e4 est le coup le plus joué au monde, activant dès le début le fou f1, et marquant ses intentions offensives.

d4

1. d4

1. d4 est le coup joué en second, presque à égalité avec le coup e4. Il marque aussi les intentions des blancs de contrôler le centre de manière durable, mais plus calme, et de prendre de l’espace à l’aile dame avec le coup ç4.

L’anglaise

L’anglaise

L’anglaise a aussi pour but de contrôler le centre également, mais sans y placer de pion directement. Bien sûr, il sera parfois possible de jouer aussi le pion d4 ensuite pour continuer le travail du pion ç, un des plans et un des objectifs habituels.