La défense française

La défense française

La française

L’idée de la française est de pouvoir installer un pion en d5 après le deuxième coup prévisible d4, pour être sûr de pouvoir reprendre avec e6 en cas de capture par le pion e4.

La française n’a pas l’air d’une ouverture très offensive, mais les résultats des joueurs et les positions qu’ils obtiennent au sortir de l’ouverture sont généralement très bons.

Les variantes

Variante d’échange

Variante d’échange

La variante d’échange n’aboutit pas forcément à la nulle, même si le blocage des pions centraux n’aide pas le dynamisme.

Variante d’avance

Variante d’avance

C’est la variante privilégiée des débutants, les coups à jouer semblant assez naturels. Elle est également jouée à haut niveau, naturellement.

Variante d’avance usuelle après Db6

Naturellement, les noirs mettent la pression sur le pion d4.

Tarrasch

Variante Tarrasch

La variante Tarrasch permet d’éviter la Winawer, et de centraliser ses cavaliers.

Variante Rubinstein

Variante Rubinstein

Inventée par le Grand Maître Akiba Rubinstein, cette variante de la défense française à la réputation d’être solide.

Winawer

Winawer

La winawer peut amener à des positions compliquées et très atypiques, elle est très intéressante à jouer.

Variante classique

Variante classique

Attaque Chatard-Alekhine

Attaque Chatard-Alekhine

Mac Cutcheon

Variante Mac Cutcheon

Variante de Steinitz

Variante de Steinitz

C’est la manière la plus simple d’affronter la variante classique. Elle présente des similitudes avec la variante d’avance.