Mat de Boden

Mat de Boden

Mat suivant : Mat de Blackburne
Retour à la liste

Mat de Boden

Il s’agit d’un mat conclu uniquement par l’action simultanée des deux fous sur leur diagonale respective, faisant rendre les armes au roi de manière définitive.

Il tient son nom du joueur Samuel Boden qui en fournit le deuxième exemple connu en 1853.

Ce tableau de mat avait déjà été vu auparavant, dans la partie Horwitz-Popert, Hambourg 1844.


La position du mat de Boden


L’animation

Esteban Canal en a donné une illustration connue lors d’une partie simultanée, à Budapest en 1934 :

Dernier coup joué : 10. … 0-0-0??

Avec les pièces blanches orientées vers l’aile dame, le grand roque est déjà risqué. Canal montre même qu’il s’agit d’une erreur fatale :

11. axb4! Dxa1+ 12. Rd2! Dxh1 (Canal sacrifie ses deux tours, pour dévier la dame noire. Tout est maintenant en place pour placer le mat de Boden.) 13. Dxc6+! bxc6 14. Fa6#

Cette partie est restée célèbre pour les sacrifices qui y sont effectués, elle est connue sous le nom de « Péruvienne immortelle ».


L’immortelle péruvienne