Leçon n°5 : le roque

Leçon n°5 : le roque

LE ROQUE

Le roque est la faculté de permuter la Tour avec le Roi pour le protéger dans un angle derrière un rempart de pions, c’est la seule fois où l’on peut bouger 2 pièces en un seul coup.

Pour avoir le droit de roquer, il faut remplir plusieurs conditions :

  • avoir sorti son Cavalier et son Fou à l’aile Roi pour le petit roque ou la Dame en plus à l’aile Dame pour le grand roque,
  • ne pas être en échec,
  • ne pas traverser un échec (une case contrôlée par une pièce adverse),
  • ne pas avoir joué le Roi (sinon, on dit que le Roi est « déroqué »), ni la Tour du côté choisi.

Le petit roque effectué laisse 1 case libre à partir de l’angle de l’aile Roi, alors que le grand roque en laisse 2 du côté de l’aile dame (voir diagramme 2).

Diagramme 1 :

Position des blancs avant le petit roque, et des noirs avant le grand roque.

Diagramme 2 :

Position des blancs après le petit roque, et des noirs après le grand roque.

Diagramme 3 :

Quelques cas d’interdiction de roquer :

  • – Les blancs ne peuvent pas roquer car le Roi doit traverser la case fl contrôlée par la tour noire en f6, il traverserait donc un échec. Ils doivent d’abord protéger cette case en plaçant le Fou de cases blanches en D, par exemple.
  • – Les noirs ne peuvent pas roquer pour 2 raisons :
    • le Roi est en échec par le Cavalier blanc en c6,
    • de plus, il a été manifestement déplacé de sa position d’origine qui est e8, et dans ce cas l’interdiction de roquer est définitive, même s’il revient en e8.