Leçon n°2 : la marche des pièces 1/2

Leçon n°2 : la marche des pièces 1/2

MARCHE DES PIECES

1) – Les pions :

Les pions, tels des soldats, avancent sur la case située immédiatement devant eux, donc de une case, sauf lorsqu’ils sont placés sur leur case de départ (une ou deux cases). Par contre, un pion ne peut pas capturer un pion ou une pièce adverse en se déplaçant ainsi, deux pions ennemis placés l’un face à l’autre sont donc bloqués.

Lorsqu’un pion est situé sur sa case de départ (position initiale), il a donc la possibilité d’avancer de deux cases, mais ce mouvement peut donner accès à « la prise en passant », dans un cas particulier, que nous étudierons plus loin.

La prise par un pion s’effectue sur la case située immédiatement devant eux et en diagonale, à gauche ou à droite (voir le diagramme).

Ils ne reculent jamais, et ne peuvent pas prendre en arrière.

2) – Les Tours :

Comme toutes les pièces, les Tours prennent sur toute la longueur de leur déplacement (en s’arrêtant sur le premier pion ou la première pièce adverse venus) et peuvent avancer ou reculer.
Elles avancent et prennent en colonne ou en rangée (voir le diagramme).

3) – Les Fous :

Ils avancent ou prennent en diagonale. Un Fou évolue sur les diagonales blanches, un autre sur les diagonales noires, pour chaque camp.

4) – La Dame :

C’est la pièce la plus puissante de l’échiquier, sa perte non compensée est souvent décisive dans l’issue de la partie.
Elle associe la marche (et la prise) de la Tour et du Fou soit, soit en colonne, en rangée ou en diagonale.