Blagues

Quelques blagues sur le jeu d’échecs

Voici quelques blagues sur le jeu d’échecs, nous espérons que vous les apprécierez. N’hésitez pas à nous proposer les vôtres, ou à vous les raconter par la suite !


Les Chuck Norris facts

chuck_norris


Et ci-dessous, les blagues d’arbitro : vous pouvez trouver l’intégralité de ses blagues sur l’excellent site : Le site d’Arbitro


Et qu’est ce qu’il fait ton papa ?

Sur les lieux d’un tournoi international, un journaliste interviewe le jeune fils d’un grand champion d’échecs.
– Que veux-tu faire plus tard, mon petit ?
– Je veux être arbitre !
– Comment ? Tu ne veux donc pas être champion d’échecs, comme ton père ? Et pourquoi veux-tu devenir arbitre ?
– Parce que tout à l’heure, mon papa m’a dit : « Regarde moi cet imbécile toujours bien habillé, qui descend de sa Mercédès neuve : c’est l’arbitre ! »

ecoledesfans



Politique

Bush et Ben Laden jouent aux échecs. Dans la partie, la dame de Ben Laden est encerclée.
Bush dit :
– Déjà que je me suis fait prendre mes deux tours par ce fou, je ne vais tout de même pas laisser s’enfuir sa dame ! (Saddam)



Politique toujours…

Fin 72, un goulag au fin fond de la Sibérie. Les prisonniers ont bricolé un poste radio à galène pour suivre le match de Reykjavik. Mais alors que tous suivent la retransmission de la 11ème partie, les gardiens font irruption et détruisent le récepteur. Un mois se passe, et ils restent sans nouvelles de l’issue du match. Mais un nouveau prisonnier arrive. Tous l’entourent :
« – Tu viens de l’extérieur, tu dois savoir. Le match Fischer-Spassky, les échecs, tout ça, tu sais quelque-chose ?
– Oui oui, je suis au courant…
– Et alors ? Et alors ? Comment ça c’est terminé ?
– J’ai perdu… »



Politique encore (nationale, cette fois)

Comment occuper le Président pour toute la journée ?
Ecrivez « retournez pour jouer » de chaque côté de l’échiquier.



Que justice soit faite

C’est un jeune garçon qui va voir l’arbitre :
– Monsieur, je viens d’être piqué par une abeille !
– Vite, dis-moi laquelle, que je lui enlève deux minutes !

abeille



Amour éternel

Deux gars jouent tranquillement au blitz, à la terrasse d’un café. Ils jouent au premier rendu à 10, le perdant payant un repas à l’autre. A 9-9 dans la dernière partie, décisive donc, ils descendent tous les deux à moins de 30 secondes. L’un d’eux a un mat en trois, il va le jouer, quand passe un corbillard, et le joueur au trait se lève alors, baisse la tête, et perd au temps, et donc le match et le pari.
– « Pourquoi as-tu fait ça ? Tu avais un mat en trois, et tu t’es arrêté pour cette procession ».
– « Non mais c’était bien la moindre des choses, tu sais… Nous étions mariés depuis 15 ans » !



Jeu de mots laid

« Pour endormir l’adversaire : il faut un coup sain et un beau mat là. »


matelas


Absurde

Lors d’un vol longue distance, un gars est assis à côté de Garry Kasparov. Garry lui demande si par hasard il veut jouer aux Echecs pour tuer le temps.
Le gars lui répond « Hé Garry, vous croyez que je ne sais pas qui vous êtes ? Je ne peux pas me mesurer à un champion du monde ».
Kasparov : « Et si je joue de la main gauche ? »
Le gars réfléchit puis accepte. Il se fait démolir en douze coups, et il reste très perturbé le reste de la journée. A l’atterrissage, il rencontre un ami.
« Hé ! tu sais quoi ! Je viens juste de me faire battre par Kasparov, alors qu’il jouait de la main gauche ».
Son copain lui répond : « Quoi, tu ne sais pas !! Mais Kasparov est GAUCHER !! »


Quand les blondes s’y mettent…

« Youpi ! Youpi ! Je viens de faire un exercice en une semaine, alors qu’il y avait marqué de 6 à 8 ans ! »



blondes

Deux blondes s’apprêtent à démarrer une partie :
– En fait, je ne suis pas très sûre de savoir jouer. Tu as les règles en tête, toi ?
– Oui, mais pourquoi tu dis ça, je saigne du nez ?



Mafalda

– Dis, au zeu du zechec, est-ce que les deux joueurs peuvent gagner ?
– Bien sûr que non !
– Alors, pourquoi il zoue l’autre ?



Anatomie

Quelle est la différence entre Kasparov et le Yéti ?
L’un est inhumain, moche et plein de poils, alors que l’autre habite dans l’Himalaya.



Tout ce qu’il faut savoir dans la vie

Deux arbitres boivent un verre à la buvette :
– Tu connais le cours de l’Euro ?
– Oui. 6, 50 francs environ.
– Et le prix des préservatifs ?
– Ben oui. Il y en a à un franc.
– Et l’article 10 alinéa 2, tu connais ?
– Facile, la nullité en phase K.O !
– Et la capitale de la Papouasie Nouvelle Guinée ?
– Euh…ben…non…
– Alors toi, on peut dire que dans la vie, il n’y a que l’argent, le sexe et les échecs qui t’intéressent !



Grande nouvelle

Après un tournoi :
– Papa papa, tu connais la dernière ?
– Non ?
– C’est moi !



Discrimination

Scandaleux ? Les muets ne peuvent pas jouer à l’aveugle !


mordiente


Les répliques qui tuent

Celle de Steinitz

« Monsieur Steinitz ! » s’était écrié un millionnaire, « vous ne participez aux tournois que pour l’’argent, alors que moi, je n’’y viens que pour l’’honneur ». La réplique du premier champion du monde : « Chacun joue pour ce qu’’il n’’a pas !».



Celle de Spassky

Un journaliste interviewe Boris Spassky, fraîchement marié:
– Vous préférez avoir une dame de plus sur l’échiquier ou au lit ?
– Ca dépend de la position…

adultere



Celle de Tal

Un Grand Maître vient trouver Tal et lui demande :
– Je passe aujourd’hui à la télévision, Que puis-je bien dire aux téléspectateurs? »
– Qu’ils écoutent la radio, c’est moi, demain qui y passe!



Celle de Capablanca

Znosko-Borovski dit :
– On pourrait écrire un livre sur les mauvais coups de Monsieur Capablanca, il n’en a pas fait beaucoup.
Ce à quoi Capablanca aurait répondu :
– Alors dans ce cas, on pourrait aussi écrire un livre sur les bon coups de Monsieur Znosko-Borovski, …


yeti


Des contrepétries (à vous de voir)

L’Echec pour les Mats !

Ma copine ma refilé des pions mordorés.

Le petit bout de Fou d’Échecs.

Mon adversaire recule du Fou !

La jeune fille a attrapé le pion du Fou.



Mais c’est comme au poker, alors ?

Un passionné de notre jeu apprend à jouer aux Échecs à son chien.
On lui demande :
– Est-ce qu’il joue bien ?
– Non, on voit trop quand il prépare un piège. Il remue la queue !


Chien_redoublant
Chien redoublant

Mauvaise expérience


Un chercheur vient de mettre au point une machine qui rend plus fort aux Échecs…
Il songe à tester sa machine sur un être humain et propose à un copain de lui servir de cobaye.
Il va le rejoindre à son bar habituel où il le voit brailler avec ses potes, et ça discute foot, ça lit « l’Équipe » avec le coude scotché au zinc, le journal trempe à moitié dans la flotte, l’ambiance est chaleureuse et chargée d’un mélange de café de cigarette et d’alcool.

Le scientifique l’accoste et lui dit :
— « Eh Maurice, j’aurais besoin d’un coup de main »
— « Oh putaiiiin ! Charlies ! Wa con ça fait si longtemps que je t’ai pas vu ! T’as un problème ? Moi tu sais, quand tu veux je t’aide hé ! »
— « Non, je vais bien, c’est juste pour une expérience. Vois-tu, je viens de mettre au point une machine qui augmente le ELO. Bon, le Elo c’est une grandeur qui évalue le niveau de compréhension des Échecs d’un individu, et j’aimerais te faire profiter de ma création »

Maurice accepte et quitte tous ses potes pour se diriger vers le laboratoire du chercheur…
Le chercheur fait rentrer Maurice dans un caisson d’où sortent des nappes de fils, des machines de partout et il commence à mettre la machine en marche…

Le chercheur pousse la manette et a les yeux rivés sur le compteur gradué de 1000 à 3000.

1000…
1050…
1200…
1500…

Il interrompt la machine, ouvre le hublot et fait :
— « Maurice, ça va ? »
— « Oui, je vais bien, je me sens un peu mieux en fait »
—  » Bon alors, je continue okay ? »
—  » Vas-y, procède à ton expérience, je me sens progresser »

1600…
1800…
2000…
2200…

—  » Tu tiens le coup Maurice ? »
— « Hmmm…mes idées s’éclaircissent. Je ne ressens aucun trouble. »

2300…
2400…
2600…
2800…
3000…

Là, le chercheur ouvre la porte et fait sortir son ami.
—  » Maurice, comment te sens-tu ? »
Là, le bonhomme ressort et semble un peu plus agité :
—  » Bien ! Mais excuse-moi, je pense avoir perdu bien trop de temps, j’ai des milliers de choses à accomplir, je dois corriger les analyses d’Alekhine et Fischer, réfuter la Française, revoir les écrits de Hubner, car je subodore une forte corrélation… »

Pendant plusieurs jours, Maurice disparaît.
Après une semaine de travail acharné, il décide de retourner voir ses copains du bar. Mais il se sent bizarre… il ne retrouve plus la même convivialité, il trouve que la compagnie de ses potes est moins drôle…
Dépité, il retourne chez son ami scientifique et se plaint :
— « Charlies, je suis heureux de te trouver dans ton labo. Vois-tu, depuis ton expérience, que je dois avouer fort fructueuse, je n’ai plus cette même joie de vivre, tout me parait fade à côté des variantes; aussi, je souhaiterai
perdre un peu de mes capacités échiquéennes ».
— « Écoute, ça tombe bien, je viens de terminer un module de ma machine qui permet une rétroaction du mécanisme cognitif…monte donc dans la cabine. »

Et là, le chercheur abaisse la manette et l’aiguille descend progressivement:

2800…
2600…
2400…
2200…
2000…

Le chercheur tente alors d’interrompre le processus…
Mais l’aiguille chute toujours et de plus en plus vite !

1800…
1600…
1400…
1200…
1000…
600…

Et puis s’arrête.

Charlies ouvre avec appréhension la porte, et regarde fébrilement son ami sortir de la cabine.

Maurice va au milieu de la pièce, il met une cravate, bombe le torse et crie très fort :

« Les Noirs appuient sur la pendule ! »



Pas de chance

Quelle est la différence entre un arbitre pauvre et un arbitre riche ?
Le pauvre doit laver sa Mercédès lui-même !



Drôle de paradis

Un grand maître d’échecs décède. Après quelques jours, un de ses amis entend une voix : c’est lui ! Il lui demande :
— Comment est-ce, où es-tu maintenant ?
— Que veux-tu savoir d’abord, la bonne ou la mauvaise nouvelle ?
— Donne-moi la bonne nouvelle en premier.
— Et bien, c’est vraiment le paradis ici. Il y a des tournois et des parties de blitz en permanence. Morphy, Alekhine, Lasker, Tal, Capablanca, Botvinnik et tous les autres sont ici et on peut jouer contre eux.
— Fantastique !, répond son ami, et quelle est la mauvaise nouvelle ?
— Tu as les noirs contre Capablanca Samedi.



Mazettovitch

Kasparov meurt et va au ciel. Devant les portes du Paradis se trouve, comme d’habitude, St. Pierre, lequel a pour tâche d’accepter ou de refuser l’entrée au royaume des cieux. Alors, en voyant Kasparov, St. Pierre lui dit:
-« Tu ressembles beaucoup à Kasparov mais, suite aux diverses tentatives d’entrée au paradis par la supercherie, je dois vérifier si tu l’es réellement.
Peux-tu me le prouver ? »
Kasparov attend quelques secondes et lui demande:
-« Puis-je avoir un échiquier ? »
St. Pierre claque ses doigts et un échiquier apparait instantanément.
Kasparov procède aussitôt à l’analyse, sans fautes, de l’une de ses parties
et démontre que l’est-indienne est une faute.

St. Pierre est impressionné et convaincu qu’il est bien Kasparov et le
fait donc entrer.
Le prochain à arriver est Karpov.
Une fois de plus St. Pierre, calmement, lui explique la même chose qu’à Kasparov et lui demande donc des références.
Karpov demande alors un tableau.
St. Pierre s’exécute.
Karpov prend alors les pièces et démontre qu’il aurait dû gagner toutes ses dernières parties. ce qui a laissé St. Pierre sans aucun doute.
Karpov entre alors au Paradis.

Plus tard, St. Pierre s’aperçoit de l’arrivée de Mazettovitch.
Il lui dit alors:
-« Tu ressembles beaucoup au joueur d’échecs Mazettovitch mais, suite aux diverses tentatives d’entrée au paradis par la supercherie, je dois vérifier ton
identité. Karpov et Kasparov, par exemple, ont dû également me le prouver.
Peux-tu me démontrer que tu es vraiment Mazettovitch ? »
Alors Mazettovitch dit :
« C’est qui Karpov et Kasparov ? »
St. Pierre lui répond:
-« Tu peux entrer, Mazettovitch.



Un Monsieur bien élevé

C’est un monsieur bien élevé qui joue une partie d’échecs.
Il est en train de se faire mater quand une femme enceinte passe à côté de sa table :
« Je vous en prie madame, prenez ma place. »



Au moins, c’est clair.

C’est le maire du village qui visite l’école d’échecs :
– Alors mon petit, qu’est ce que tu as appris cette année ?
– Que j’aime pas les échecs !


C’est Fini !

Envoyez nous vos blagues préférées, si vous le voulez et si vous souhaitez les voir publiées. A l’adresse mail : ept@echecspourtous.com .