L’arbitrage

Retour aux menu

Rôle de l’arbitre

Bien que l’existence du rôle et la présence d’un Arbitre aux échecs puisse parfois surprendre et étonner à première vue, étant donné qu’on ne risque pas de rencontrer le genre de fautes qu’on aperçoit sur d’autres terrains de sport, l’arbitre aux échecs a néanmoins une utilité parfaitement justifiée, et remplit plusieurs fonctions bien définies et nécessaires à la compétition, dont plusieurs rôles bien identifiés :

  • – Il conseille l’organisateur d’un tournoi.
  • – Il intervient en cas de litige entre deux joueurs. Cela est relativement rare en proportion, mais vu le nombre de parties jouées sur un tournoi, ce n’est finalement si rare, en particulier sur les compétions jeunes ou scolaires.
  • – Pour appliquer une demande d’application du règlement faite par un joueur, par exemple pour accorder une demande de nulle après 3 positions identiques.
  • – Pour répondre aux questions des joueurs, sur les règles, sur les raisons de pourquoi deux joueurs se rencontrent alors qu’ils auraient pu jouer face à des adversaires différents.
  • – Pour enregistrer les résultats après chaque partie et les afficher, et pour afficher « les appariements » (la liste des joueurs devant se préparer à s’affronter lors de la prochaine partie programmée).
  • – Pour calculer le montant et la répartition des prix à remettre aux vainqueurs du tournoi, et des premiers de chaque catégorie.
  • – Et enfin, pour procéder à l’annonce des résultats.

Comment devenir arbitre ?

Des formations sont organisées régulièrement par les fédérations. Il faut tout d’abord bien connaître les règles du jeu, participer à un stage, puis obtenir un examen et une attestation pratique au cours d’un tournoi, pour pouvoir obtenir chaque diplôme et le valider. Un arbitre doit évidemment parfaitement connaître les règles, et bien juger les situations pratiques qui se présentent.