Premier tournoi

Sommaire

Derniers encouragements avant un premier tournoi
Derniers conseils
Pour progresser

Encouragements avant le premier tournoi

Si vous vous trouvez sur cette page, il y a peut être des chances pour que vous ayez la possibilité prochainement de participer à votre premier tournoi d’échecs, que ce soit avec votre école, pour les championnats scolaires, ou avec votre club, pour votre premier tournoi amical, ou pour un match par équipes. Et dans tous ces cas, ou pour chacune de ces raisons, quelques conseils qui vont suivre seront sans doute les bienvenus.

Si jamais vous allez participer à votre premier tournoi, il faut espérer que vous soyez motivé, et que vous aurez envie de bien faire, une fois sur place. C’est vrai que participer à un premier tournoi dans une discipline où l’on débute, surtout dans un jeu où on ne peut se reposer ni sur les autres, ni sur la chance, et où les erreurs potentielles peuvent apparaître assez clairement aux spectateurs, et surtout à l’adversaire dès lors qu’elles sont commises, pose toujours un certain nombre de questions, bien légitimes.

Mais la plupart du temps, et pour ne pas dire dans la quasi-totalité, il faut savoir que pour tous le monde, c’est un moment très sympathique, et très agréable. Et que pour le risque de commettre une erreur de jeunesse, de précipitation ou même d’inattention, que cela peut toujours arriver, mais le fait est que cela reste (ou du moins il faut l’espérer) très rare, et que tout le monde est dans le même cas. Et il se passe bien sûr de bons moments sur et au moment des parties, lorsque l’on est en pleine réflexion, et après, où on se retrouve généralement pour discuter de sa performance, ou de toute autre chose.

Ainsi, ce genre d’opportunité est plutôt une chance, et on peut espérer que si vous vous sentez capable et prêt à participer à votre premier tournoi, vous tenterez l’aventure, et vous devriez apprécier cette expérience.

N’hésitez donc pas à vous lancer dans un premier tournoi, les échecs sont avant tout un sport et un jeu.

C’est d’ailleurs l’amusement et l’envie de s’améliorer, simultanément, qui motivent à apprendre, à en vouloir, et à progresser. Et quoi que vous fassiez plus tard, même si vous ne poursuivez pas parce que vous avez aussi une autre activité, c’est toujours courageux de tenter quelque chose. Vous saurez que vous avez essayé un nouveau « sport », un nouveau jeu ; et vous aimerez essayer de nouvelles choses. Cela peut paraître abstrait à première vue, mais c’est tout jeune qu’on apprend à se lancer dans l’aventure, et à tenter.

Il n’y a rien à perdre, tout à gagner, dit-on. L’essentiel, c’est de participer. Ce n’est pas tout à fait vrai, ou cela peut se discuter, mais toujours est-il qu’avant d’obtenir une satisfaction, il faut bien toujours commencer par se lancer. C’est aussi l’occasion d’apprendre, et de rencontrer d’autres joueurs.

Si le jeu vous plait, vous aurez alors vécu une expérience sympathique, et vous serez forcément encore meilleur la fois suivante. C’est tout le mal qu’on vous souhaite. Alors,

Bonne chance !

Derniers conseils :

Pour vous mettre en confiance, relisez rapidement les règles, pour être vraiment certain de vos connaissances. Surtout le pat, le roque et la prise en passant, si vous avez le moindre doute, et les premiers conseils pour bien démarrer, qui aident toujours à prendre un bon départ.

Si tout cela est bon pour vous, alors vous êtes prêt.

Si vos amis hésitent à participer, motivez les, et organisez bien votre transport jusqu’au lieu où se joue le tournoi, c’est toujours plus intéressant de faire un tournoi à plusieurs, pour comparer vos résultats et vous encourager. S’ils ne sont pas partant, peu importe, vous ferez d’autres amis sur place, et vous leur raconterez.

Jouez une dernière fois entre vous pour vous rassurer et pour vous donner les derniers conseils, et souhaitez-vous bon courage (ou bonne chance).

Ensuite, vous connaissez le principe… A vous jouer ! Essayez, comprenez, analysez, réfléchissez… anticipez… c’est un jeu !

A chaque partie, à chaque coup, même, comprenez ce que veut faire votre adversaire, trouvez un bon coup qu’il n’aura pas prévu, et que le meilleur gagne !