Un affrontement sur échiquier géant de tradition médiévale

Un affrontement sur échiquier géant de tradition médiévale

Marostica, Place de l’échiquier

La ville de Marostica, en Italie, organise une partie d’échecs sur la place publique avec des personnages vivants et costumés, qui tiennent lieu des différentes figures représentant chaque camp au jeu d’échecs.

Cette coutume remontre à l’année 1454 : à cette époque, deux gentilshommes, Rinaldo d’Angarano et Vieri da Vallonara étaient tous deux amoureux de Lionora, fille du seigneur de Marostica. Ils voulaient s’affronter en duel, mais le pacifique seigneur leur proposa de s’affronter plutôt au jeu d’échecs.

La place publique dallée de pierres alternativement noires et bistres tenait lieu d’échiquier. Le gagnant épouserait la belle Lionora ; le perdant, sa sœur cadette. Le spectacle se déroule dorénavant les mois de septembre des années paires, avec 550 figurants. Pour l’occasion, on recouvre l’échiquier de carrés de tissu.